Ce matin, Véronique m'a envoyé ça :

 495634_art_P

J'ai trouvé ça adorable et j'ai eu envie d'essayer, afin de montrer le prototype à mes élèves et de pouvoir le vendre au marché de Noël de l'école.

Voilà la liste matériel nécessaire : une boîte pour 6 oeufs (en carton), de la peinture marron foncée et bleue foncée, de la peinture dorée (ou un marqueur or, ou des paillettes), un peu de paille, de la feutrine (blanche, bleue, rose, verte et marron), un cure-pipe (ou "chenille") gris ou marron, des piques en bois (pour les petites brochettes), un peu de laine (rouge et noire), de la pâte à sel (deux verres de farine, un verre de sel, 3/4 de verre d'eau) et des marqueurs (rouge et noir).

  • D'abord j'ai peint ma boîte, j'avais pris de l'acrylique mais ça marche aussi avec de la gouache. L'acrylique a l'avantage d'être plus lumineuse et sèche plus vite. La partie basse de la boîte est peinte en marron, la partie "couvercle" en bleu. C'est sûrement mieux d'être patient et de peindre les deux parties séparément en attendant que la première soit sèche, mais j'ai réussi (en m'en mettant plein les doigts, pour le plus grand plaisir de Romane qui badigeonnait aussi)                                                    DSCF2485DSCF2486
  • Pendant le séchage de la boîte, j'ai préparé les "têtes" des personnages, avec des boules en pâte à sel. Je les ai piquées sur des pics à brochettes, afin de pouvoir ensuite les glisser dans les trous des "pointes" de la boîte à oeufs : ces pointes servent de "corps" à Joseph et Marie. Les deux boules ont la même taille que des "chupa chups", j'en ai fait une plus petite pour Jésus (piqué lui aussi... déjà...)  

 DSCF2495DSCF2498

  • Il faut ensuite faire cuire la pâte à sel à four tiède (j'ai mis th.2 pendant une petite heure, c'est juste durci mais ça suffit, pas de blague, le gaz a encore augmenté !)
  • Pendant la cuisson, il faut découper les "habits" de feutrine : pas facile de les reproduire à l'aide de la photo, j'ai cherché longtemps avec des bouts de papiers avant de me lancer ! Du coup voici les "patrons" des petits habits, faut juste cliquer ici : patronscreche 
  • Après la cuisson, (attention, ça brûle !) on habille les "santons". On fixe les tuniques de Joseph et Marie directement sur les "pointes" de la boîte. J'ai fixé la feutrine avec de la colle à tissu (il faut en mettre pas mal) . J'ai collé les têtes sur les pointes du carton, mais je pense que cela aurait été plus facile de leur mettre leur "chapeaux" avant de les coller. Le manteau de Marie doit être collé par dessus sa tunique, on met un peu de colle pour fixer les bords du devant, qui figurent les bras. J'ai aussi "langé" Jésus, la technique du pliage est facile à réaliser.  On termine par un brin de laine rouge qui maintient le tout.

DSCF2504DSCF2505DSCF2506DSCF2507DSCF2509DSCF2516

  • Pour fabriquer le "bâton" de Joseph, on coupe en deux une "chenille" et on recourbe une extremité. J'ai fixé le bas sur son manteau et le haut sur la boîte, j'ai mis des agrafes car la colle ne suffit pas à tenir le tout. J'ai aussi mis des agrafes dans le pli de la boîte pour qu'elle conserve l'ouverture nécessaire.      

 DSCF2499DSCF2521DSCF2528

  • Un petit brin de laine pour la coiffe de Joseph, une étoile fabriquée dans la chute de boîte (la partie qui ferme), un coup de marqueur pour les yeux et la bouche, de la peinture dorée dans le ciel, on met Jésus devant sa maman, et voilà ! Il n'est pas fixé afin de pouvoir être ajouté seulement le 25 décembre, moi j'aime pas le mettre avant !!! Il manque juste un peu de paille pour "garnir" la boîte, je n'en avais pas. Voilà de quoi préparer Noël en en avance, à vous de jouer !

   DSCF2535